Performance

Histoires de visages, Stories of faces, Gesichter-Geschichten

 

 

Die Belgierin Horta Van Hoye erzählt

‘GESICHTER-GESCHICHTEN’ IHRE SPRACHE, LANGE BAHNEN UNBEDRUCKTEN ZEITUNGSPAPIER VOR DEN AUGEN DES PUBLIKUMS ENTSTEHEN AUSDRUCKSSTARKE GESICHTER, GESTALTEN UND FIGUREN -- GERNOD SCHLENKE

‘’GESICHTER-GESCHICHTEN’’
Eine Schöpfungsgeschichte der besonderen Art.

Es gibt viele kreative Wege, Papier zu ‘’beleben ‘’ : Literarisch – durch Schreiben; bildnerisch – durch Malen und Zeichnen; oder gar musikalisch- durch Notieren einer Komposition. Aber das Material, das Papier selber zum Leben zu erwecken, darfür hat Horta Van Hoye eine einzigartige künstlerische Form gefunden, für die es nichts Vergleichbares gibt. Das ‘’ Beleben ‘’ liegt bei ihr nicht nur im Schaffen von aussagekräftigen Skulpturen aus Papier- bei dem all ihr handwerkeliches Können und all ihre kreative Originalität als preisgekrönte Bildhauerin zum Tragen kommt, sondern auch besonders im spontanen Spiel mit ihren Papierfiguren, die in teils vorkonzipierten, teils improvisierten Szenen als (äusserst lebendige) Charaktere agieren- wobei sich das zweite, grosse Talent der Künstlerin in charmant-unwiederstehlicher Weise Weg bahnt : ihre witz- und ideensprühende Darstellungskunst als ‘’Clownessa’’ , die keine National-,Kultur- oder Sprachbarriere kennt. Die flämische Bildhauerin, Clownin, Zeichnerin und – wie sie sich selber nennt- ‘’ Bildermacherin ‘’ Horta Van Hoye ist eine beeindruckende Bühnenkünstlerin von ganz speziellen Gnaden. -- Frank Wittmer

UNE HISTOIRE D’AMOUR AVEC DES HOMMES PAPIER

Elle les unit, les désunit, en fait des amis ou des ennemis, et d’une petite baffe, change leur tristesse en sourire. C’est une interaction intense et personnalisée pour chaque expression. Tantôt elle part avec eux dans une valse dynamique, tantôt ils se métamorphosent en confidents ou en conseillers de Madame papier. Horta Van Hoye offre un spectacle d’une grande originalité, intelligent et d’une créativité à nous couper le souffle qui lui fait parcourire le monde. -- Théâtre Jean vilar France

UN GRAND MOMENT

Ces être sont géants. On les regarde, on les admire et on les aime… à tel point qu’à la fin du spectacle, le public reste cloué sur sa chaise… Impossible de partir, impossible de quitter ce grand moment de rêve pour se retrouver brutalement dans la rue, face à la vraie réalité. Et c’est peut-être pour cette raison qu’Horta Van Hoye abandonne ainsi pour un temps, ses amis de papier. Le temps de les appocher, le temps de les toucher, et pour certains même, le temps de leur parler et de les embrasser... -- rmv

UN MONDE EXTRAORDINAIRE

Petit bout de femme sans manières ni prétentions, flanquée d’une simple blouse sombre de travail,c’est avec un délicieux accent, qu’Horta Van Hoye invite le spectateur à franchir le seuil de son univers.Un monde extraordinaire de papier qui, de fil en tortion se peuplera de personnages aussi troublants qu’attachants. -- rvm

 

Slideshows

These slideshows requires Flash to be be installed and you need to allow active content.

 

ARTISTA BELGA ESTA EN SUCRE

El papel que se tira a la basura podria ser mucho mas interesante que aquel que esta sobre el escritorio (Horta Van Hoye)

DES ÊTRE GÉANTS

Toute de poésie, imprégnée d’une immense tendresse et d’une bonne dose de drôleries,’’ Histoires de Visages’’ se dévore comme un conte fantastique, parabole de l’existence entourée du mystère qui accompagne chaque acte de création. D’un simple rouleau de papier, naitrons l’homme et la femme, premiers d’une longue lignée de personnages froissés. Froissés et façonnés d’éphémère à l’image de la vie. (rmv)

Des personnages de papier viennent en aide à l’Afghanistan

Avec des doits agiles, même un simple bout de papier devient un objet d’art, Les 25 personnages d’un conte de Noël, sculptés par l’artiste Horta van Hoye avec des restant de rouleaux de papier de la Presse, sont exposés dans la salle Custeau du Gésu. Ces personnages sont en vente et les sommes recueillies seront versées à la fondation Shuhada, créée par le Dr. Sima Samar, nommée ministre des Affaires féminines de l’Afganistan, qui œuvre depuis des années à promouvoir les droits des femmes dans cette région du globe. (centre de créativité Montréal)

 

L’ARTISTA BELGA APRE LA RASSEGNA INTERNATIONALE ‘’TEATRO GIOVANI’’
HORTA E LE SUE SCULTURE DI CARTA AL VIGILANTI

Una donna immobile, in silenzio sulla sedia.Improvviso il richiamo del rotolo la costringe ad avvicinarsi, ad ascoltare.
Comincia cosi la storia d’amore di Horta Van Hoye e I suoi volti di carta. Il rotol comincia piano, piano a prendere forme attraverso le mani dell’artista.

 

Histoires de Visages

Entre l’éphémère et l’éternité, lorsque Horta Van Hoye évoque les visages qu’elle fait renaître chaque soir pendant son spectacle, ses yeux brillent. Ses mains s’animent, explorent le morceau de papier chiffonné qu’elle tient, au cœur duquel sommeille l’âme de ses personnages. (Armande Reymond)

 

Et dire que tout démarre avec un seul rouleau de papier...

Posé à la verticale sur la scène ! Nudité et simplicité pour subtil mariage entre plusieurs dimensions.
Horta Van Hoye bourlingue depuis 1991 ce bijou de spectacle tous publics. Mains de fée et sourire d’ange, elle se présente en blouse de travail, ouvrière de l’imaginaire. Quelques mots en français suffisent pour la compréhension, pour emmener les spectateurs dans son univers. Son histoire est celle de la vie, des cycles naturels, miracle de la naissance et fragilité des être. Quand cette fée danse avec l’une de ses créations, l’évidence touche au cœur: c’est une histoire d’amour. (Michel Caspary)

FESTIVAL INTERNATIONAL DE TEATRO DE LA PAZ

La obra : El procesa de nacimiento de la obra esta sustentado sobre libros y papeles, esbozando un camino a ciegas con un unico elemento que es el rollo de papel que guia al artista para crear sus historias. Caras e Historias.

Historias y Caras. - Sin palabras para un proceso estético.(Teatro Municipal) Con el apoyo de Pro-Helvetia

Finalmente, todo el teatro Municipal se puso en pie para aplaudir., tanto es asi que Horta Van Hoye fue reclamada cinco veces seguidas para que acudiese de nuevo al escenario.

Y, como colofon, invito a todo el publico a que subiera a las tablas y se acercase a sus esculturas de papel. GENIAL!! (Daniel Gonzalez Gomez-Acebo)

När papir blir poesi

NAR PAPIR BLIR POESI
Papir kan bli poesi ogsa nar det ikke er beskrevet med ett ord. Horta Van Hoye lager fascinerende skulpturer av papir og skulpturene blir levende mennesker som spiller sammen pa scenen. Teaterhuset Avant Garden (Trygve Lundemo)

OUVRIÈRE DE L’IMAGINAIRE

Avec Horta Van Hoye, même un bout de papier tout chiffonné peut devenir un trésor. Ou plus précisément: un merveilleux personnage. Elle l’a prouvé, l’autre jour, d’abord sur scène puis dans la cafétéria du Petit Théâtre à l’issue d’une des représentations de son spectacle, Histoires de Visages. Devant une poignée de mômes aux prunelles étincelantes, elle a fabriqué sur le pouce d’étonnantes petites figurines- sa façon à elle, peut-être, de signer des autographes. Ce n’est pas qu’une question d’habilité manuelle. Dans sa façon de parler aux enfants, d’expliquer sa manière de travailler, on devinait un vrai bonheur de pédagogue et d’artiste: partager son savoir et ses émotions. (Michel Caspary)

Handmade Tales

Stories of Faces: Faces Telling Stories
Horta Van Hoye makes magic with Paper.
Screwing it up, twisting it around, rolling it over, and Hey presto! An old woman, a timid suitor, the Holy Family ???… A donkey ?? Watch out !
Horta Van Hoye makes Faces and tells stories, all with a roll of butcher’s paper and a few rubber bands.
She is a storyteller. A different type of others whose works I’ve seen in the festival, but no less a storyteller. A simple sentiment, a moral drawn, a joke or two; ooh; aah! She tells her stories as if they are fables or fairytales, and perhaps they are. (Maryanne Lynch) The Telstra Adelaide Festival

UN GRAND MOMENT

Ces être sont géants. On les regarde, on les admire et on les aime… à tel point qu’à la fin du spectacle, le public reste cloué sur sa chaise… Impossible de partir, impossible de quitter ce grand moment de rêve pour se retrouver brutalement dans la rue, face à la vraie réalité. Et c’est peut-être pour cette raison qu’Horta Van Hoye abandonne ainsi pour un temps, ses amis de papier. Le temps de les approcher, le temps de les toucher, et pour certains même, le temps de leur parler et de les embrasser… (rmv)

UN MONDE EXTRAORDINAIRE

Petit bout de femme sans manières ni prétentions, flanquée d’une simple blouse sombre de travail, c’est avec un délicieux accent, qu’Horta Van Hoye invite le spectateur à franchir le seuil de son univers. Un monde extraordinaire de papier qui, de fil en torsion se peuplera de personnages aussi troublants qu’attachants. (rmv)